IMG_7236.jpg

Yoshimi katahira

Yoshimi KATAHIRA, née à Tokyo au Japon.

 

Depuis toujours je dessine.

 

A l’âge de 19 ans, je travaillais en tant qu’assistante de Mangaka.

 

2 ans après, je suis devenue auteure de manga et illustratrice de profession libérale.

 

Quand j’avais 26 ans, j’ai dû arrêter de dessiner pour traiter la maladie de ténosynovite.

 

Ma vie a complètement changé ! J’ai travaillé dans plusieurs domaines : salarié dans un bureau, vendeuse de vêtements, employée de service dans la restauration, etc. Et puis j’ai commencé à voyager partout dans le monde avec mon petit sac à dos et j’ai découvert surtout la France.

 

Quand j’avais 28 ans, je suis rentrée à l’université au Japon pour faire des études de culture française.

 

5 ans après, en 2007, je me suis installée à Paris en tant qu’étudiante pour apprendre le français et pour y étudier la littérature à l'université.

 

En 2011, le grand désastre sismique à l’Est du Japon est survenu. J’ai perdu une partie de ma famille. Pour garder le moral, j’ai participé à des événements de charité à Paris pour les victimes du séisme. A ce moment-là, j’ai commencé à donner des cours de manga demandés par mes amis aux enfants dans les événements de charité. 

 

L’année suivante, soit 12 ans d’après avoir arrêté le dessin, j’ai finalement repris mes activités autour du manga. 

 

Depuis 2012,  j’ai monté un projet d’illustration d’anciens contes japonais. A travers ce travail, j’ai découvert mon identité et est née l’idée consistante de réaliser des choses invisibles qui existent absolument.

Et mon challenge continue!